Films et séries
Publié le - 1633 clics -

Festival de Cannes 2014

Le 67ème festival de Cannes a ouvert ses portes mercredi 14 mai dernier sous la Présidence de l’actrice et réalisatrice néo-zélandaise Jane CAMPION. Comme chaque année, le célèbre tapis rouge a vu défiler un nombre impressionnant de super stars glamours internationales, vêtues de tenues hors de prix, avec son lot de potins en tout genre.

La croisette a revêtu son air de fête pour quelques jours, fait de paillettes, de strass qui ornent les tenues de gala des invités tous plus prestigieux les uns que les autres tels que la grande vedette américaine Sharon Stone qui a fait sensation en montant les marches du palais du festival. Elle était venue assister à la projection du film de Michel Hazanavicius, joué avec brio par la compagne du réalisateur, Bérénice Bejo.

Il a débuté par la projection du film rendant hommage à Grâce de Monaco. Nicole Kidman incarne à ravir la fraîcheur et le charme de la princesse, mais le réalisateur Olivier DAHAN ne s’attendait pas à des critiques aussi vives au sujet de son synopsis. D’ailleurs, les enfants de la princesse, ont décidé de ne pas assister à sa projection sous prétexte qu’il ne correspondait pas à la véritable histoire de leur mère, estimant qu’il s’agissait d’un détournement de l’histoire familiale. La seule chose positive est que la vedette hollywoodienne qui incarne Grâce de Monaco la représente à merveille, par sa beauté, sa grâce et son charme naturel.

Un autre moment fort du festival est le film Welcome to New York d’Abel Ferrara, une des histoires les plus médiatisées de ces dix dernières années, racontant l’aventure new-yorkaise de Dominique Strauss Kahn avec une femme de ménage du Sofitel. Histoire qui avait fait grand bruit en 2011. Gérard Depardieu y campe le personnage de directeur du FMI avec superbe, il est criant de vérité, ce qui, bien sûr, n’a pas plu une seule seconde, au principal intéressé, qui s’est déclaré outré et écoeuré des affirmations concernant le viol contenues dans le film. L’avocat de celui-ci a déclaré que son client allait porter plainte pour diffamation contre le réalisateur.

Je tiens particulièrement à apporter une mention spéciale au tout jeune réalisateur canadien de vingt-cinq ans Xavier Dolan, il a marqué la Croisette, cette année, avec son film MOMMY, racontant la vie d’une femme seule qui retrouve la garde de son fils, un adolescent impulsif et violent. Ils finiront par s’adopter mutuellement, en retrouvant un équilibre familial et finalement, un film rempli d’espoir. Une interprétation et une réalisation magistrale pour ce jeune homme, inconnu jusqu’à aujourd’hui du grand public. A la lecture du palmarès, nombre de spectateurs et téléspectateurs furent déçus qu’il n’ait pas reçu la palme d’or mais seulement le prix spécial du jury. Ce festival restera malgré tout, un tremplin formidable pour ce jeune artiste qui n’a, j’en suis sûre, pas fini de nous étonner.

Marion Cotillard, magistrale dans une robe du couturier Dior a foulé les marches mythiques pour la présentation de son film aux côtés des frères Dardenne, Deux jours, une nuit. Le palmarès révélé ce samedi, n’a pas permis de les récompenser.
Durant le festival, Cannes a eu droit à l’arrivée impromptue du jeune chanteur canadien Justin Bieber, il a posé aux côtés de nombreuses stars tels que Paris Hilton, Adriana Lima, ainsi qu’auprès d’Heidi Klum. Il est fier de multiplier les photos et d’alimenter de nouvelles rumeurs, ce qui ne va pas plaire, bien entendu, à sa célèbre girl-friend Séléna Gomez.


A l’occasion de ce festival, chaque année, Cannes organise un gala de charité au profit de la lutte contre le Sida, la soirée a été animée par John Travolta et Carla Bruni-Sarkosy et présidée par Sharon Stone. Toutes les plus grandes stars étaient réunis pour la bonne cause, chacun apporte un objet à mettre en vente aux enchères, d’ailleurs Carla Bruni-Sarkosy a vendu un collier bulgari pour la modique somme de 400 000 €. La somme totale récoltée n’a pas encore été communiquée, mais il faut jurer qu’elle dépassera le montant de 20 millions d’euros de l’année précédente.

La croisette brille de tous ses feux pendant ces dix jours, les palaces accueillent avec faste les vedettes, leur offrant des cadeaux prestigieux. Tout devient magique. Les habitants vivent au rythme des festivités.


C’est avec une certaine émotion que ce samedi vit arriver la fin de ce festival connu dans le monde entier. La grande surprise de la soirée, fut la remise de la palme d’or par l’actrice Uma Thurman et Quentin Tarantino au réalisateur Turc Nuri bilge Ceylan pour son film « winter Sleep » huis clos psychologique de plus de trois heures dans un village d’Anatolie.

Le prix d’interprétation féminine récompensa l’actrice américaine Julianne Moore pour son rôle d’actrice hollywoodienne hystérique et sur le déclin dans « Maps to the Stars » du canadien David Cronenberg. Elle le reçut des mains de Daniel Auteuil.
Celui d’interprétation masculine revint à Timothy Spall dans Mr TURNER de Mike LEIGH, évocation du peintre brittanique J.M.W TURNER, que lui remit Monica Belluci.


Jean-Luc Godard fut également récompensé d’un prix spécial du jury, à égalité avec Xavier DOLAN. Il n’était pas présent pour recevoir son trophée.
Le prix du scénario a été attribué Andrey Zvyagintsev et Oleg Negin pour Leviathan, également, la caméra d’or revint à Party Girl, premier film de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis.

Le grand prix revient à Le Meraviglie d’Alice Rohrwacher par l'immense actrice italienne Sophia Loren.
Egalement, la palme d’or du court métrage est remis à Simón Mesa Soto pour son film Leidi et le prix de la mise en scène a, par ailleurs, été attribué à Bennett Miller pour Foxcatcher. Ce dernier lui a été remis des mains de l'acteur américain Adrien Brody.

En clôture de cette édition 2014, Quentin Tarantino est venu, lui-même, rendre hommage au maitre des westerns « spaghettis », le grand Sergio Leone, dont eu lieu la projection du film mythique « pour une poignée de dollars » sorti en 1964 avec le grand Clint Eastwood. Le film est projeté dans des conditions exceptionnelles, de la nouvelle copie restaurée par la Cineteca de Bologne. Cela clôture en beauté cette 67ème année de cinéma à Cannes.


Rendez-vous l’année prochaine, même mois, même lieu pour un énième tapis rouge sur la Croisette.


Les publications similaires de "En Bref"

  1. 16 Mai 2016Festival de Cannes 2016587 clics
  2. 10 Juin 2015Les génériques de films les plus connus988 clics
  3. 27 Mai 2015Bilan du Festival de Cannes 2015950 clics
  4. 28 Fév. 2015Date des des épisode 8 et 9 de star wars !1012 clics
  5. 12 Fév. 2015Chris pratt sera le prochain Indianna Jones ?1072 clics
  6. 6 Fév. 2015Star Wars VII, les détails de la bande annonce qui dérangent1104 clics
  7. 17 Déc. 2014Les festivals français de cinéma 20141251 clics
  8. 14 Déc. 2014Les grosses sorties cinéma pour cet hivers 2141175 clics
  9. 3 Juin 2014Netflix débarque en France enfin !1463 clics
  10. 2 Avril 2014Fast and Furious 7 va faire revivre Paul Walker1577 clics